La femme partage son selfie pour convaincre la population de mettre fin à l’habitude qui l’a presque tuée

Tammy Dzierzek, une femme de 27 ans, lance un cri du cœur avec un selfie. Elle veut faire comprendre aux gens le danger d'une pratique courante.

896

Tammy Dzierzek, âgée de 27 ans, avait une habitude que plusieurs femmes ont depuis des années. L’une qui, selon elle, a passé très près de la tuer. Afin de prévenir les hommes et les femmes des dangers des lits de bronzage, elle a partagé une photo de son traitement contre le cancer de la peau sur Facebook.

Avec la photo, Tammy explique comment elle a été diagnostiquée avec un cancer de la peau. Elle a écrit : « J’ai fait la majeure partie de mon bronzage au lycée. J’y allais parfois jusqu’à 4 fois par semaine pour avoir un beau teint. Même si je n’ai jamais été dans un lit de bronzage et au soleil la même journée ou que je n’ai jamais été deux fois dans une même journée, à l’âge de 21 ans, j’ai eu mon premier diagnostic de cancer de la peau. »

«Maintenant, à 27 ans, j’ai eu un carcinome basocellulaire 5 fois et un carcinome épidermique une fois (à l’exclusion de mon visage). Je vais chez le dermatologue tous les 6 à 12 mois et les résultats ne sont jamais très positifs. Je suis très reconnaissante de ne pas avoir eu de mélanome! »

 

 

Un cancer de la peau – un cancer dangereux

Selon la Skin Cancer Foundation, plus de 5,4 millions de cas de cancer de la peau sans mélanome sont traités chez plus de 3,3 millions de personnes chaque année aux États-Unis. Le rayonnement UV est un cancérogène humain éprouvé et un Américain sur cinq développera un cancer de la peau au cours de sa vie.

Plus de 419 000 cas de cancer de la peau aux États-Unis chaque année sont liés au salon de bronzage, et les personnes qui ont déjà bronzé à l’intérieur ont un risque de 69% de développer un carcinome basocellulaire avant l’âge de 40 ans.

Alors que certains utilisateurs de Facebook ont ​​déclaré éviter les lits de bronzage, d’autres ont admis qu’ils avaient cette mauvaise habitude.

Le message de la jeune femme est un parmi tant d’autres, mais nous espérons qu’il vous aidera à prendre la bonne décision pour votre peau.


Sources :