10 raisons étonnantes pour lesquelles vous n’atteignez pas l’orgasme

Il n'est pas toujours facile d'atteindre l'orgasme. Le stress peut notamment nous empêcher d'atteindre la jouissance. Découvrez 10 autres raisons qui peuvent vous empêcher d'atteindre l'orgasme au lit.

294

Ce n’est pas tout le monde qui arrive à jouir aisément lors d’une relation sexuelle. Effectivement, seulement 10% des femmes peuvent facilement atteindre l’orgasme lors d’une relation sexuelle selon la Clinique de Cleveland . Si vous faites partie des 90% restants, sachez que la position sexuelle et l’humeur peuvent influencer vos chances d’atteindre l’orgasme. Lisez la suite pour voir les 10 raisons étonnantes pour lesquelles vous ne pourriez pas jouir lors d’une relation sexuelle. 

1. Vous passez la plus grande partie de votre journée assise à un bureau

GETTY IMAGES

En passant la majorité de votre journée assise à un bureau, il se peut que vous raccourcissiez vos muscles pelviens, ce qui peut entraîner des douleurs pelviennes et rendre l’orgasme plus difficile à atteindre avec le temps, explique la thérapeute du mariage et du sexe Kat Van Kirk. Pour éviter cela, levez-vous toutes les demi-heures pendant votre journée de travail. Si vous avez un espace privé, étirez vos muscles fléchisseurs de la hanche – les muscles à l’intérieur de vos os de la hanche – avec des mouvements comme des flexions du dos, des squats et des étirements de papillons.

2. Vous portez des talons hauts

GETTY IMAGES

Selon Eden Fromberg, médecin en ostéopathie à New York, porter des escarpins pendant un certain temps peut avoir des effets néfastes, comme déformer le plancher pelvien et le bassin, ainsi que sur les muscles du psoas, qui se relient aux muscles et aux nerfs de votre plancher pelvien de vos organes génitaux et des organes apparentés. «Lorsque vos muscles psoas sont collants et tendus en raison de l’usure prolongée du talon, ils ne peuvent pas transmettre le message d’excitation nécessaire à l’orgasme», explique le Dr Fromberg. En d’autres termes, s’ils ne sont pas en bonne forme, la jouissance est moins probable.

3. Vous buvez trop d’alcool et pas assez d’eau

GETTY IMAGES

Un corps a besoin de beaucoup d’eau, explique le Dr Fromberg. «Le tissu d’excitation qui s’étend dans le système de tissu conjonctif est composé de collagène, d’élastine et de relaxine.» Pour que le tissu fonctionne de façon magique, il doit glisser, et il ne peut pas le faire sans fluide, explique le Dr Fromberg. Buvez donc une grande quantité d’eau, surtout après avoir pris un cocktail, car l’alcool déshydrate votre corps.

4. Votre médicament interfère

GETTY IMAGES

«Généralement, les médicaments contre la pression artérielle, les pilules contraceptives et les antidépresseurs sont les principaux responsables», explique le Dr Van Kirk. Si un effet secondaire de vos médicaments est l’augmentation de votre taux de prolactine – une protéine qui réduit la libido, généralement produite chez les femmes après l’accouchement afin qu’elles ne tombent pas enceintes à nouveau trop rapidement – cela pourrait aussi faire partie du problème. De plus, «les antihistaminiques peuvent réduire votre capacité à s’autolubrifier et à rendre le sexe inconfortable», ajoute le Dr Van Kirk. Vous aurez donc probablement besoin de lubrifiant pour prévenir la douleur et vous rapprocher du plaisir.

5. Votre partenaire n’a pas encore compris comment vous exciter

GETTY IMAGES

Puisque les parties du corps de chaque femme ont toutes une forme légèrement différente, certains mouvements et certains angles plaisent à des femmes tandis que ce n’est pas le cas pour d’autres, selon le Dr Van Kirk. Si votre partenaire ne vous caresse pas adéquatement, faites-lui savoir. «Communiquez ce qui fonctionne pour vous et ce qui ne fonctionne pas», suggère le Dr Van Kirk. «Parfois, un gémissement ou une caresse de la main peut faire toute la différence.»

6. Vous ne faites pas de bruit

GETTY IMAGES

Il est prouvé qu’être vocal durant une relation sexuelle fait des merveilles, dit l’auteure de Screwing the Rules, Laurel House. Si vous vous taisez, si vous essayez de ne pas réveiller les enfants ou si vous pensez à la façon dont vous gémirez, vous diminuerez vos chances de décrocher.

7. Vous ne vous masturbez pas assez souvent

GETTY IMAGES

En fait, la fréquence à laquelle vous vous faites plaisir peut affecter directement vos chances d’atteindre l’orgasme lorsque vous êtes avec votre partenaire. Pourquoi? Le Dr Van Kirk dit que la capacité d’une femme à fantasmer et à utiliser son imagination pendant la masturbation peut l’aider à être plus orgasmique. Pour augmenter vos chances d’atteindre l’orgasme avec un partenaire, Jenny Block, auteure de O Wow: Discovering Your Ultimate Orgasm, recommande de se masturber au moins trois fois par semaine. «L’orgasme engendre l’orgasme», dit-elle.

8. Vos niveaux d’ocytocine sont trop bas

GETTY IMAGES

L’hormone «feel-good» ou «love» va de pair avec l’orgasme. Si votre corps ne produit pas assez d’ocytocine, il est plus difficile d’atteindre l’orgasme. Heureusement, passer plus de temps avec son partenaire, le regarder dans les yeux, tenir sa main et l’embrasser aide à augmenter le niveau d’ocytocine. Avoir un ami à fourrure augmente également cette hormone.

9. Vous avez oublié d’uriner avant de faire l’amour

GETTY IMAGES

Si vous prenez l’habitude de vous retenir d’aller à la salle de bain, vous pourriez avoir une relation sexuelle insatisfaisante. «Certaines femmes ont des relations sexuelles et ne réalisent pas qu’elles n’ont pas vidé leur vessie auparavant», explique le Dr Van Kirk. La stimulation du sexe, plus l’envie d’aller à la salle de bain n’est pas un bon mélange. Comme le dit Block, «il peut être incroyablement difficile d’atteindre l’orgasme lorsque votre vessie est pleine, car il est difficile de ne pas penser à cette envie.» Mais que faire si vous avez besoin d’utiliser la salle de bain pendant que vous avez une relation sexuelle? Le Dr Van Kirk suggère d’éteindre les lumières, d’allumer une bougie et d’encourager votre partenaire à se masturber pendant que vous prenez rapidement une pause pipi.


Source:

Woman’s Day