6 méthodes prouvées pour perdre du ventre

Vous essayez de perdre du ventre en vain? Découvrez des méthodes efficaces et prouvées pour réduire votre tour de taille.

912

Un ventre protubérant n’est pas seulement disgracieux, la graisse abdominale est davantage liée à des complications de santé que celle qui s’accumule sur les fesses et les hanches. Voici 6 méthodes scientifiquement prouvées pour vous en débarrasser et retrouver la santé.

6. Éviter le sucre ajouté

medicalnewstoday.com

Il se cache dans les desserts et les sucreries, mais également dans les jus de fruits, les produits allégés et plusieurs autres aliments dont vous ne vous méfiez pas.  Le sucre ajouté peut endommager votre métabolisme et contribuer à la prise de poids.

5. Manger plus de protéines

livestrong.com

Les protéines aident non seulement à ne pas reprendre le poids perdu, mais également à diminuer vos envies de nourriture, à stimuler votre métabolisme et à consommer moins de calories dans votre journée.

4. Réduire les glucides

philmaffetone.com

Réduire ou limiter votre consommation de glucides, soit les pâtes, le pain, les pommes de terre, le riz, les grains et certains fruits et légumes, peut aider à brûler les graisses plus rapidement.

3. Consommer plus de fibre

washingtonpost.com

Assurez-vous de consommer des fibres en quantité suffisante. Celles-ci vous permettront de vous sentir plus rassasié et donc de consommer moins de calories. Favorisez les fibres solubles.

2. Faire de l’exercice

primeauvelo.com

C’est bien connu, l’exercice contribue à la santé générale et à la perte de poids. Celui-ci ne permet pas de perte du poids en un endroit précis, mais il aidera à brûler les graisses en trop. Vous verrez donc votre ventre diminuer en taille.

1. Tenir un journal

healthyloseweight.info

Afin d’être certain d’apporter les bonnes modifications à votre alimentation et  d’atteindre vos objectifs, tenez un journal alimentaire. Plusieurs applications peuvent faire la majorité du travail pour vous. Il suffit d’en télécharger une et d’y entrer ce que vous mangez.


Source :

  • Healthline