L’émission « This is Us » nous montre combien une attaque de panique peut être effrayante et désorientante

Le personnage d'une série dramatique a montré cette semaine comment une attaque de panique peut affecter la vie d'une personne et le laisser désorientée.

87

Les admirateurs du drame familial sur NBC « This Is Us » ont peut-être remarqué que Randall Pearson (interprété par l’acteur Sterling K. Brown) avait la main tremblante à la fin du dernier épisode de la série : un signe clair que quelque chose n’allait pas bien. C’est à ce moment qu’on apprend la présence d’attaque de panique dans la jeunesse du personnage.

Les attaques de panique

Les attaques de panique se caractérisent par une montée d’inconfort et de peur intense, explique James Murrough, MD, professeur adjoint de psychiatrie et de neurosciences à l’hôpital Mount Sinaï de New York. Il nous dit que le personnage de Randall présente des signes de trouble panique, une forme d’anxiété dans laquelle les patients éprouvent des crises de panique récurrentes tout au long de leur vie. « Il est fréquent que le trouble panique commence dans l’enfance », dit le Dr Murrough.

L’anxiété est un trouble de santé mentale, mais les symptômes d’une attaque de panique sont très réels. Au cours de l’attaque de Randall dans la série, il a montré les vrais symptômes : il tremble, transpire, hyperventile et à de la difficulté à respirer.

« C’était un portrait assez précis », dit le Dr Murrough à Health. « Quand vous éprouvez une attaque de panique, vous pouvez avoir l’impression que vous mourrez ou que vous perdez votre esprit.

Regardez la scène pour mieux comprendre. La vidéo est en anglais, mais ce sont surtout ses réactions corporelles qui révèlent sa situation.

 

Parce que les symptômes d’une attaque de panique peuvent être si effrayants, de nombreuses victimes se retrouvent à l’hôpital la première fois. Si leurs médecins déterminent qu’ils éprouvent de l’anxiété, la psychothérapie ou des médicaments peuvent être recommandés.

Il est également important pour la famille du patient de comprendre le problème. “La personne qui est témoin d’une attaque de panique pour la première fois peut également être alarmée”, dit le Dr Murrough. Il ajoute que le réconfort est important et qu’en manifestant notre présence, on aide la cause.


Sources de l’article :

Source vidéo et photo :