Vous ne pouvez pas blâmer l’alcool pour un mauvais comportement: il ne modifie pas la personnalité

Les psychologues ont trouvé que nos personnalités ne changent guère que lorsque nous buvons, nous perdons simplement nos inhibitions.

548

Beaucoup d’entre nous essayent de blâmer notre mauvaise conduite en mettant la faute sur l’alcool. Mais il s’avère que l’excuse de devenir une « personne différente » lorsque nous buvons n’est qu’un mythe.

Une étude a révélé que l’alcool n’altère pas notre personnalité, il nous fait simplement perdre nos inhibitions et nous devenons plus extrovertis.

Une étude qui parle d’elle-même

Au cours d’un test, au Missouri, aux États-Unis, où les participants ont bu quatre cocktails en 15 minutes, les chercheurs américains ont observé que leurs personnalités étaient la même lorsqu’ils étaient sobres et légèrement en boisson. Ceci laisse croire aux psychologues que l’alcool ne change en rien la personnalité des consommateurs.

La chef de l’étude, la Dre Rachel Winograd, de l’Université du Missouri, a déclaré : « Il peut y avoir un petit sous-ensemble de personnes qui se transforment en quelqu’un de complètement différent lorsqu’ils sont ivres, ce qui peut suggérer un problème d’alcool, mais dans l’ensemble, la plupart des gens le font ne pas.

[…] Ils ont plutôt des changements dans la perception et l’humeur, ce qui peut ne pas être observable. »

« Nous avons vu des gens rire plus fort, faire des blagues, faire des danses drôles, ce qu’ils n’auraient probablement pas fait sobre. Cela ne signifie pas que si les gens se comportent mal lorsqu’ils sont très ivres, ils ne sont pas responsables ».

Donc, en résumé, la consommation d’alcool diminue notre gêne, mais ne modifie pas notre personnalité. Si on fait quelque chose qu’on n’aurait pas fait sans boisson, c’est simplement parce qu’on n’aurait pas eu le « ‘courage »’ de le faire par gêne ou pas raison.


Sources :

Daily Mail