La pilule contraceptive pour les hommes arrivera sur le marché plus tôt que vous le croyez!

La pilule contraceptive est une méthode de contraception très courante, mais d'ici peu, il se pourrait bien que ce soit au tour de l'homme de la prendre!

28

Plusieurs femmes ont du mal avec le fait que la contraception repose lourdement sur leur dos. Elles doivent jongler entre les pilules, les implants contraceptifs, le stérilet ou le diaphragme. Le condom est souvent mentionné dans la prévention des maladies transmises sexuellement, mais côté contraception, on privilégie beaucoup les autres moyens existants. On peut même parfois en venir à se demander si les recherches sur la contraception ne sont en fait menées que par des hommes…

Toutefois, des chercheurs britanniques pourraient être ne mesure de démentir cette affirmation.

 

 

Les soucis liés à la contraception

Les hommes ont généralement le mandat de se procurer des condoms, mais dans les couples durables, rares sont ceux qui continuent de l’utiliser très longtemps, que ce soit à cause de leur coût, de leur manque de praticité ou de la diminution du plaisir. C’est pourquoi la contraception repose généralement essentiellement sur la femme. Elle doit se rappeler de prendre sa pilule, et ce, à une heure fixe, puis elle doit parfois subir ses effets secondaires comme la prise de poids, les ballonnements et l’acné. Ceci est vécu par environ 50% des femmes âgées de 15 à 49 ans.

Heureusement, cette réalité est peut-être sur le point de changer! En effet, des chercheurs de l’université de Wolverhampton au Royaume-Uni sont probablement près de faire une avancée décisive qui pourrait enfin conduire à la création d’un contraceptif oral destiné aux hommes. Ces chercheurs ont découvert un moyen de stopper la nage des spermatozoïdes, rendant les hommes momentanément infertiles. Ne pouvant plus nager, un spermatozoïde ne peut vraisemblablement pas se rendre jusqu’à l’ovule de la femme et le fertiliser. La locomotion des spermatozoïdes est due au bon fonctionnement des flagelles qui peut être bloqué grâce à certains peptides.

vonjour.fr

L’homme n’aurait donc qu’à consommer ces peptides un peu avant un rapport sexuel pour devenir temporairement infertile. Elles se trouveraient en pilule ou peut-être même sous forme de vaporisateur nasal. L’homme n’aurait qu’à attendre quelques jours pour redevenir fertile.

Le directeur de cette étude, John Howl, croit que les tests sur des animaux pourraient débuter d’ici deux ou trois ans. Une fois les études cliniques prouvées concluantes, il est possible que ce nouveau contraceptif soit commercialisé d’ici 2021!


Source: vonjour.fr