Ce médecin connaîtrait une manière pour vous aider à réduire le risque d’attaque cardiaque et d’AVC de 75%!

Il y aurait une manière de réduire votre taux de cholestérol et, par le fait même, vos risque d'attaque cardiaque, et ce ne sont pas les médicaments.

111

Cholestérol. Un méchant aux yeux de plusieurs. Mais il y a eu des malentendus concernant le cholestérol et le site Health and Love Page tenait à discuter de quelque chose qui devrait être d’une plus grande importance.

Tout d’abord, si on s’attarde sur le cholestérol, ce devrait être sur les rapports entre les types de cholestérol et non le nombre total lui-même. Par exemple, disons que le cholestérol total d’une personne est de 300. Nous pouvons pratiquement entendre certains d’entre vous souffler de terreur. Cependant, si le bon cholestérol HDL se situe entre 85 et 90 (ce qui n’est pas rare pour les femmes), alors le ratio est très bien et il n’y a pas de risque accru.

Mais beaucoup voudraient que vous croyiez que 300 est un nombre dangereux quand il s’agit de cette question afin d’essayer de pousser des drogues de statine dans la gorge de ceux qu’ils ont effrayés. Drogues dont ils n’ont vraiment pas besoin.

Daily Express / Health

 

L’importance des ratios de cholestérol

Comme nous l’avons dit, tout se résume au rapport entre le mauvais cholestérol LDL et le bon cholestérol HDL. Et si l’on souhaite vraiment aller dans les détails, on peut envoyer son examen sanguin à un laboratoire qui le brise dans toutes sortes de fractions de cholestérol, pas seulement le LDL et le HDL.

Donc, la principale chose que nous avons apprise, c’est que l’attention portée au ratio est ce qui compte vraiment. Mais voici une question encore plus importante: pourquoi est-ce important de garder la trace de votre taux de cholestérol?

Eh bien, beaucoup diront qu’il s’agit d’éviter de graves problèmes de santé comme les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Mais savez-vous ce qui réduira le risque d’avoir un AVC ou une crise cardiaque de près de 75%?

C’est une petite chose toute simple appelée «donner du sang». Oui, nous sommes sûrs que vous en avez entendu parler, mais combien d’entre vous l’avez déjà fait?

Les bienfaits du don de sang

Ce n’est même pas une nouvelle théorie. Au cours d’une recherche menée à la fin des années 90, les personnes qui avaient fait un don de sang et qui ont continué à en faire une ou deux fois par année ont démontré que leur risque d’AVC et de crise cardiaque avait réduit de 75%.

La même chose s’est produite lors d’une recherche similaire en Scandinavie, avec un groupe de sujets de test encore plus large.

Mais attendez un petit peu. Si la majorité des gens découvrait ceci, qu’est-ce qui arriverait aux ventes de médicaments contre le cholestérol? Pourtant, il n’y a pas un seul médicament qui peut réduire ce risque de 75 à 80%.

Alors, quelle est la cause réelle?

Voici la chose: lorsque le sang devient trop épais, il tord les parois des artères. Peu de gens le savent, mais le sang est naturellement abrasif. Ce qu’il fait, c’est d’abraser les parois des artères, les points de branchement.

Et c’est précisément cette abrasion qui cause l’inflammation. Après tout, la plupart d’entre nous ont entendu parler de l’inflammation cardiovasculaire. Et si elle est assez grave, votre corps doit la couvrir. Et comment on la couvre?

Par une plaque couverte de cholestérol! Oui, croyez-le ou non, le cholestérol peut aussi être une réponse à toute inflammation du type cardiovasculaire. Donc, en effet, il agit comme un prédicteur, car beaucoup peuvent signifier que vous êtes enflammé, même si ce n’est pas la cause de votre inflammation. Au contraire, c’est quelque chose qui tente d’y entrer et d’aider!

Maintenant, pouvez-vous nous dire quelle est la deuxième fonction de l’utérus de la femme? Nous connaissons tous la première fonction, celle de soutenir un nouveau-né. Mais il y en a une seconde. Et c’est plus évident que vous ne le pensez. C’est celle de libérer du sang.

Les menstruations sont un processus naturel qui protège la mère d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral pour qu’elle puisse vivre assez longtemps pour élever ses enfants jusqu’à ce qu’ils puissent se défendre. Ça sonne trop primitif? Trop proche de ce que vous avez l’habitude d’entendre sur les animaux? Eh bien, nous sommes également un animal et c’est ce qu’a créé l’évolution de l’espèce. Et comme l’histoire de l’humanité est plutôt longue, la plupart des femmes ont eu leurs enfants allant de leur adolescence tardive à leur vingtaine et, vingt ans plus tard, ils étaient encore dans leur stade préménopausique, ce qui signifie qu’ils continuent d’avoir leurs menstruations!

La vérité est tout près de vous depuis longtemps

Si vous deviez demander à un médecin quelle est la viscosité normale du sang? En moyenne, pour les femmes, c’est 5 points de moins que les hommes. C’est parce que, naturellement, les hommes n’ont pas de menstruations une fois par mois. Ils ne perdent pas de sang aussi régulièrement.

Mais qu’est-ce qui arrive aux femmes après la ménopause? Il est logique qu’elles aient soudainement le même risque que les hommes d’avoir un AVC ou une maladie. Et non, ce n’est pas entièrement dû à la perte d’œstrogène. Mais, tout comme les hommes, si les femmes post-ménopausées décident de faire un don de sang régulièrement (deux fois par an), leur risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque diminuera de 75%!

Grosse surprise. Mais vous ne trouverez pas cette information si cruciale sur les panneaux publicitaires ou les publicités télévisées. Au lieu de cela, vous trouverez du matériel de lavage de cerveau qui désire vous convaincre que la seule façon d’abaisser vos mauvais taux de cholestérol LDL et de réduire ce risque est de prendre des médicaments.


Source: Health and Love Page

PARTAGER
Article précédentCette technique pour cuire votre blé d’Inde vous fera sauver beaucoup de temps
Article suivant8 techniques pour nettoyer un tapis selon le type de tache